La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative qui touche chaque année, 225 000 nouveaux cas. Elle est à l’origine de nombreux symptômes qui, s’ils sont découverts à temps, peuvent ralentir la maladie et assurer une meilleure prise en charge de la personne atteinte.

Quels sont les symptômes de la maladie d’Alzheimer qui peuvent sonner l’alerte sur l’état de santé de l’un de vos proches ?

1. Premiers signes et symptômes de la maladie d’Alzheimer
2. Comment prévenir les symptômes de la maladie d’Alzheimer

PREMIERS SIGNES ET SYMPTÔMES DE LA MALADIE D’ALZHEIMER

Vous avez remarqué chez l’un de vos proches des comportements inhabituels ? Pertes de mémoire, désorientation, irritabilité, etc. Ces troubles constituent des signes d’alerte au diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Les connaître peut vous permettre d’agir et d’anticiper l’apparition de la maladie.

Troubles affectifs et émotionnels : symptômes de la maladie d’Alzheimer

1. Les pertes de mémoire

L’un des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer est la perte de mémoire récurrente des évènements récents. La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer commence à oublier des dates ou des événements importants, à demander la même information à plusieurs reprises ou à répéter les mêmes questions. La perte récurrente d’objets est également associée aux premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Personne âgée qui semble avoir une perte de mémoire, souffre t-elle de la maladie d'alzheimer

2. Les troubles du langage

La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer présente des difficultés pour s’exprimer à l’oral comme à l’écrit. Son vocabulaire est réduit et pour communiquer avec son entourage, la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer va longuement rechercher ses mots. Elle aura du mal à trouver des mots courants et son discours sera incompréhensible.

3. Les difficultés de raisonnement

Le déclin progressif de la capacité de raisonnement est un autre symptôme de la maladie d’Alzheimer. La personne atteinte de la maladie éprouve des difficultés à réfléchir de manière logique. Elle peine à réaliser les tâches simples du quotidien ou à résoudre les petits problèmes.

Personne âgée qui a du mal à réfléchir. Un symptôme de la maladie d'Alzheimer.

4. La perte de repère

La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer rencontre des difficultés pour se repérer dans le temps et dans l’espace. Elle est désorientée, ne retrouve plus son chemin et superpose les évènements présents aux évènements passés.

Troubles affectifs et émotionnels : symptômes de la maladie d’Alzheimer

1. L’anxiété

L’anxiété un est symptôme neuropsychiatrique de la maladie d’Alzheimer. La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ne tient plus en place : elle se montre très nerveuse et angoissée. Sans raison apparente, la personne atteinte des symptômes de la maladie d’Alzheimer se trouve rapidement bouleversée et craintive.
L'anxiété, un des symptômes de la maladie d'Alzheimer

2. L’irritabilité

L’irritabilité peut être un des symptômes de la maladie d’Alzheimer. La personne atteinte de la maladie manque cruellement de sommeil et se met brusquement en colère. Son humeur instable est la source de troubles du comportement qui s’accompagnent d’une grande agressivité.

3. La dépression

Une humeur dépressive prononcée est un symptôme de la maladie d’Alzheimer à ne pas négliger. La personne atteinte de la maladie éprouve un désintérêt pour toutes les activités du quotidien qu’elle appréciait autrefois. Elle se replie sur elle-même, perd le goût de la vie et se sent triste à longueur de journée.
Personne dépressive
La maladie ne fait rien sans raison. Les troubles ont une cause. Elle peut être liée à la situation ou à des problèmes médicaux. Par exemple, la tombée de la nuit ou une actualité entendue à la télévision peuvent créer de l’anxiété. A savoir : certains troubles en nourrissent d’autres comme l’anxiété, l’apathie ou la dépression qui peuvent coexister.

COMMENT PREVENIR LES SYMPTÔMES DE LA MALADIE D’ALZHEIMER ?

Même s’il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement contre la maladie, il est possible de retarder l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer. Une prise en charge anticipée de la maladie d’Alzheimer permet de ralentir son évolution et la perte d’autonomie.

1. Alzheimer : stimuler le cerveau

La pratique régulière d’une activité stimulante permet de travailler ses capacités mentales et diminuer les risques de démences chez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Et pour stimuler ses fonctions cognitives, le choix est large : sudoku, lecture, jeux de mémoire, puzzles, mots croisés, etc. Vous ne nous ennuierez pas !Dans le même thème :

2. Maintenir une vie sociale active

Les relations sociales favorisent et entretiennent la plasticité cérébrale. Elles retardent l’apparition des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer et permettent de garder un esprit vif et actif le plus longtemps possible.
Avoir une vie sociale riche, un remède contre la maladie d'Alzheimer

3. Se remettre au sport

La pratique d’une activité physique régulière participe à la prévention des symptômes de la maladie d’Alzheimer. La marche, le jardinage ou encore le yoga sont d’excellents moyens de se dépenser, tout en protégeant sa santé et son système cérébral.

Personne pratiquant le yoga

4. Manger sainement

Préserver ses fonctions cognitives c’est privilégier un régime alimentaire varié et équilibré. Une alimentation saine, riche en oméga-3, en légumes et fruits en tout genre protège des pertes de mémoire et diminue les risques de développer la maladie d’Alzheimer.

Cuisiner et manger équilibré, efficace pour retarder l'apparition de la maladie d'alzheimer

Ces articles pourraient vous intéresser

Si vous repérez certains des signes évoqués, n’hésitez pas à en parler à un médecin. Il pourra réaliser des tests, et faire une évaluation.

Votre proche est atteint de la maladie d’Alzheimer ? Nos auxiliaires de vie spécialisées dans l’accompagnement à domicile des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et peuvent aider votre proche à maintenir son autonomie à domicile.